Naissance d’une végétarienne

Bonjour à tous,

Toute nouvelle dans la blogo, en quelques mots je vais me présenter : Je m’appelle Corinne, j’ai 41ans, « maman » de Raymond le bouledogue, #ChocolatAddict, #SneakersAddict #BourgogneAddict, #StreetArtAddict (…) et également carnivore assumée… jusqu’au jour où j’ai croisé le chemin d’une végétarienne (tendance vegane) passionnée…

Il était une fois…

Je ne dis pas que jusqu’ici j’ignorais tout de la condition animale, des dégâts provoqués par l’utilisation abusive des pesticides sur notre planète et notre santé etc.. mais je faisais un peu l’autruche quand ça m’arrangeait, il faut bien l’avouer. J’adoucissais ma conscience en achetant la viande chez le boucher et non en supermarché, le fromage sur le marché tant que possible ou chez un fromager et me régalais de tartare/frites/salade à la brasserie dès que les beaux jours pointaient le bout de leur nez..

Une amie prenait soin depuis très longtemps à consommer des produits bio, acheter ses provisions de la semaine sur le marché tous les samedis matin et je la taquinais de temps en temps en pensant que c’était un peu exagéré tout ça…

Moi qui :

  • n’ai jamais fait de sport,
  • ai fumé pendant longtemps,
  • pensais qu’un bon BigMac un lendemain de fête/cuite/les 2 était ce qu’il y avait de plus réparateur,
  • et chérissais les apéros vin (le vin c’est la vie, autant vous prévenir de suite ^^ je voue un culte particulier au bourgogne rouge. Ca c’est dit.. ) / charcut’ / fromage (Mi auvergnate-Mi Sarthoise, j’ai été nourrie de fromage, crème fraiche et beurre dans depuis le biberon.. ),
  • liste non exhaustive
  • autant vous dire le chemin n’était pas forcément gagné pour acheter/manger bio, sain et devenir végétarienne !

bougies d anniversaire

L’entrée en grandes pompes dans la quarantaine et ses bonnes résolutions, c’est un peu comme pour la nouvelle année mais on a moins le choix de tout foirer au bout d’un mois. Je sors donc la check-list : commencer à manger équilibrer, diminuer la junk food, me mettre au sport (la blague..) car être assidue avec ma crème antirides tous les matins ne va pas forcement être suffisant (naaan j’ai testé pour vous, ça ne suffit vraiment pas..)

Démarrage en douceur

Je commence par acheter des running et je me lance enfin il y a 1 an et demi environ… ce qui fera l’objet d’un autre post car pour celles et ceux qui pensent qu’ils ne pourront jamais courir, si je l’ai fait alors tout le monde peut s’y mettre je vous rassure !!

naissance d une végétarienne

Je fête mes 40 ans l’année dernière en faisant une grosse fête avec mes amis tout un WE en Bourgogne (de la co-hé-rence !) et je décide qu’après ce WE je commencerai par changer mes habitudes alimentaires.

Puis je découvre un magazine (Vital pour ne pas le citer) qui parle de sport et des nouvelles tendances healthy, ca me plait bien, ça a l’air cool, ça sonne bien, c’est bon pour la santé…

De omnivore (tendance carnivore 😉 ) je deviens doucement flexitarienne : Je limite mes consommations de viande (mais je mange à ce moment-là toujours autant de poisson) je découvre les porridges au petit déjeuner (qui remplaceront mes sempiternels pain/beurre/jambon blanc/thé.. oui je vous avais prévenu c’était pas gagné), les bienfaits des graines de chia, le lait végétal, je me mets à acheter bio etc etc

La révélation

Petit à petit, je rencontre des personnes devenues végétariennes (ou “Veggie”), végétaliennes mais aussi vegane (je vous laisse découvrir la différence dans mon petit lexique en cliquant sur les mots 🙂 ).

Intriguée et intéressée, je décide de me renseigner un peu plus sur le sujet. Les scandales des abattoirs se multiplient et ça commence vraiment à me bousculer. Je réussi de moins en moins à dissocier la viande de mon assiette de l’animal en lui-même.

Et c’est la rencontre avec Sarah, devenue aujourd’hui une amie, qui fait voler en éclats mes dernières idées réconfortantes sur la condition des animaux des filières bouchères, laitières et Cie. C’est le déclic. Et c’est ainsi qu’au mois de janvier je décide de devenir végétarienne.

Lapin

Au fil de ce blog, je vous parlerai de ce nouveau mode de consommation, de mes expériences, de mes rencontres, de mes découvertes culinaires, de restaurants, de voyages, de shopping eco-responsable mais aussi de cosmétiques non testés sur animaux, de tout ce qui se rapporte au bien-être en général et celui de notre sainte planète.

Parfois, si cela vous intéresse également, je vous parlerai aussi de sujets différents comme l’autisme par exemple, car, touchée de prêt par cette cause (une de mes meilleures amies a son fils atteint de troubles autistiques), j’aimerai sensibiliser les foules sur cette maladie encore trop mal connue et les freins que rencontrent les familles pour élever et éduquer leurs enfants…

N’hésitez pas à me faire part en commentaires de vos avis, vos attentes, vos questions..

J’ai hâte de vous lire ♥

A très vite !