La fourrure animale et la mode : L’envers du décor

J’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Céline, écovolontaire et vétérinaire du blog Céline’s Vet Adventures via Facebook (Le bon côté des réseaux sociaux :)). Je suis en totale admiration devant son engagement pour la cause animale, c’est une personne très inspirante et d’une gentillesse incroyable. Je vous invite vivement à aller voir son blog et la suivre sur son compte facebook. Après vous avoir parlé de la vérité sur le cuir et ses alternatives, aujourd’hui elle et moi souhaitions vous parler de la fourrure animale, de l’envers du décor de ces collections de prêt à porter qui commencent à envahir les rayons de toutes les boutiques. Ces fourrures autour des capuches des manteaux, les gilets en lapin, les bonnets avec un pompon fourrure etc… D’où vient-elle vraiment ? Elle vous raconte tout !


L’été touche à sa fin. Les collections automne-hiver commencent tout doucement à apparaître dans les boutiques de prêt à porter. Vous allez probablement bientôt avoir envie d’acheter un nouveau manteau ? Avec bonheur, j’apprends que la veste en fausse fourrure sera la IT pièce de cet hiver, mais beaucoup de marques continuent de proposer à la vente de la fourrure animale sur leur vêtements. Mais savez-vous vraiment comment elle a été obtenue ?

Manteau fausse fourrure Collection 2017-2018
Manteau fausse fourrure Collection 2017-2018 @Kiabi.be

La fourrure animale, d’où vient-elle ?

Beaucoup d’entre nous pensent qu’une fourrure pas chère est forcément une fausse fourrure. Le raisonnement est logique mais malheureusement erroné.
De nombreux vêtements sont produits en Asie pour des raisons économiques essentiellement. Il faut savoir également que la Chine est grande productrice de fourrure car la fourrure animale coûte beaucoup moins cher que la fausse fourrure bizarrement, question de production. Il ne s’agit évidemment pas de vison mais de chien viverrin, de chat ou de renard ! Certains animaux de compagnie sont aussi volés à leur propriétaires pour finir sur des vêtements. C’est une abomination, mais ce n’est pas la seule malheureusement…
Entassés dans de minuscules cages, électrocutés analement ou dépecés vivants, le sort de ces pauvres animaux est loin d’être enviable.
Pire, en Finlande certaines usines à fourrure ont découvert qu’un animal obèse produisait plus de fourrure. Les renards arctiques sont donc maintenant gavés. De 3,5kg, ils passent donc à 20kg comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous)
Michael Kors et Gucci ne semblent pas dérangés pas cet état de fait puisqu’ils commercialisent ces mêmes fourrures.
Renard arctique elevage fourrure exploitation
Crédit photo @Peta

Comment distinguer la vraie de la fausse fourrure?

Il faut savoir que légalement, la fourrure animale, comme toute autre matière, doit apparaître sur les étiquettes des vêtements. Cependant, les producteurs chinois connaissant la réticence de certains consommateurs à acheter (et donc cautionner) de la fourrure animale, ce n’est pas toujours noté ou c’est fait de manière évasive. D’ailleurs, ils commencent maintenant à mélanger vraie et fausse fourrure pour l’écouler plus facilement 😡
Donc si vous souhaitez avoir le cœur net sur ce que vous avez acheté et/ou sur l’acquisition de cette nouvelle pièce qui vous fait de l’œil, plusieurs tests sont possibles pour distinguer la fourrure animale de la fausse fourrure :

1) Le test du feu.

Alors que la fourrure animale brûle comme nos cheveux, la fausse fourrure fond en dégageant une odeur de plastique. De petites bouclettes apparaissent à l’extrémité.

2) Le test du toucher

Faites rouler les poils entre vos doigts. C’est soyeux et doux ? C’est de la fourrure animale. Si par contre c’est un peu rêche, il s’agit de fausse fourrure.
Vous pouvez aussi jeter un œil à la base des poils. Écartez les poils. Si la base est un peu rêche et emmêlée, c’est de la fausse fourrure.

3) Le test de la vue

Si les poils sont longs. Soufflez dessus. Les vrais poils sont souples alors que les faux sont plus raides.
Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez vous diriger vers des enseignes qui se sont engagées à ne vendre que de la fausse fourrure. Cela vous évitera tous ces tests.

La fourrure animale en quelques chiffres

70% de la production de fourrure animale vient de l’UE. En tout, ce sont 56 millions d’animaux tués chaque années. Ceux-ci proviennent essentiellement d’élevages, mais pas seulement ! D’autres sont chassés à l’aide de pièges qui en plus d’être très douloureux font bon nombre de dommages collatéraux. On parle ici du loup, du coyote,… Sans oublier les malheureux phoques tabassés. Malheureusement, il n’existe aucune règlementation sur l’abattage…

Qu’en est il du duvet ?

Pour les amatrices de doudounes, pensez aussi aux oies et aux canards qui sont exploités pour leur duvet. Leurs plumes leur sont arrachées à vif 3 fois dans leur vie avant de les tuer.
Face à une telle violence, on ne peut que se diriger vers un rembourrage synthétique.
Le duvet naturel est souvent beaucoup plus cher et considéré comme gage de qualité. Si toutefois vous avez un doute, pincez le tissus et faites glisser vos doigts. Le duvet est beaucoup plus soyeux que le synthétique.

Merci à Céline pour cet article très intéressant qui apporte des informations utiles aux consommateurs qui n’ont plus envie de se faire berner et qui ne veulent plus s’habiller avec des vêtements synonymes de souffrances et de tortures d’animaux. Je le répète sans cesse mais encore une fois, n’oubliez jamais que dès que votre consommation deviendra un choix conscient alors les choses pourront évoluer !

Pour aller plus loin : Comment agir ?

campagne mode sans fourrure animale
@Viretacapuche.com

🦊 Tout d’abord en boycottant tout simplement tout produit contenant de la fourrure animale et du duvet de canard ou oie.

🦊 Bouder les marques qui en proposent toujours les obligeront à un moment à revoir leur politique commerciale et préfèreront proposer des articles plus “éthiques”, tout au moins sans cruauté animale plutôt que de perdre des clients… Le site mode sans fourrure met à jour propose une liste rouge de marques qui vendent encore de la fourrure animale et une liste verte des marques qui ont arrêté ce commerce cruel.

🦊 Ecrire aux marques en cliquant ici, la pression des consommateurs ne que peut faire avancer la cause et faire diminuer la production de fourrure animale. Moins de demande > Moins d’offre > Moins de production….. Encore une fois, VOUS AVEZ LE CHOIX et vous POUVEZ CHANGER LES CHOSES via un mode de consommation conscient.
🦊 Vous pouvez aussi faire entendre votre voix via des pétitions comme celle de Peta qui annonce qu’en “juin 2017, la chambre des députés tchèque a voté l’interdiction de l’élevage d’animaux à fourrure. La France sera-t-elle le dernier pays de l’UE à autoriser l’enfermement et le massacre des animaux à fourrure pour une mode barbare ?”
Et vous ? quelle est votre position par rapport à la fourrure animale ? Seriez vous encore prêt à acheter ce genre de produits ?