Le Black Friday, ce fameux jour, devenu Week-End, semaine puis mois pour certaines marques où les marques soldent leurs articles à fond, genre LE jour ou tu dois claquer ton PEL (si tu as la chance d’en avoir un) dans des produits soi-disant en destockage, et que tu n’auras jamais la chance d’obtenir à ce prix si dingue. Donc vite, vite, vite achète, achète !

Pourquoi le Black Friday pose problème ?

A l’heure où il n’est plus un secret pour personne que notre planète est en souffrance, (donc notre civilisation aussi, CQFD), une des directions à prendre le plus vite possible est de sortir de cette société de consommation. Arrêter d’acheter à tout va, sans réfléchir, sous l’impulsion de la promo alléchante (qui n’en ai pas forcément une).

Derrière l’acte de consommation, il faut prendre en compte le bilan carbone de chaque produit, les conditions des travailleurs (les droits humains et fondamentaux ont-ils été respectés par les employeurs), l’utilisation (et gaspillage) de ressources précieuses qui commencent déjà à manquer, le déchet en devenir etc, etc..
Tout ça pour dire que l’acte d’achat, de façon générale, n’est jamais ANODIN.

Ce qui était perçu initialement (je crois ?) comme une façon de déstocker (normalement réservé aux périodes de soldes bi-annuelles) est devenu une opération purement marketing destinée à créer du besoin chez les consommateurs et les pousser à la consommation, quand, je rappelle, nous avons surtout besoin de l’inverse.

Certaines marques n’hésitent pas à fabriquer des produits bas de gamme pour l’occasion, spécialement destinés à être écoulés à cette période avec de fausses réductions alléchantes (La marque réduit un peu ses marges mais on est très très loin du déstockage).

L’appel du prix bas pousse à la consommation déraisonnée de produits dont on n’a pas besoin.

Je sais de quoi je parle, j’ai moi-même aidé à monter ces offres il n’y a pas si longtemps. En effet, j’ai travaillé aux achats et au marketing pendant plus de 15 ans pour finir responsable marketing avant de démissionner pour dissonance cognitive et changement de vie suite, entre autres, à un burn out, mais ça c’est un autre sujet.

Voilà pourquoi toute la sphère écolo appelle à boycotter le Black Friday afin de mettre en lumière ces pratiques plus que néfastes pour le climat.

Ce boycott est également un appel à conscientiser nos modes de consommation et sortir de cette frénésie d’achat dans laquelle nous sommes rentrés depuis la fin des années 1950, lorsque la période de reconstruction (après-guerre) fût terminée.
Nous sommes entrés à pieds joints dans une société de consommation de masse “fondée sur la création et la stimulation systématique d’un désir de profiter de biens de consommation et de services dans des proportions toujours plus importantes.” (Définition Wikipédia).

Pourquoi le sujet du boycott n’est pas si simple ?

Rien n’est tout blanc ou tout noir. Le contexte économique de plus en plus difficile ne permet pas à tout le monde de pouvoir se permettre de boycotter des promotions. Certain.es d’entre nous ont de réels besoins d’achats réfléchis et nécessaires et ne peuvent pas se permettre de snober ces promotions car il leur est impossible d’acheter le reste de l’année à prix fort.

Arrivant à un mois de Noël, beaucoup de personnes profitent de cette période promotionnelle pour acheter leurs cadeaux de Noël en les choisissant parmi les offres proposées, ne pouvant parfois pas faire autrement. Des achats souvent faits sous influence des promotions et non du réel besoin de la personne à qui on va offrir le cadeau (quand ça matche c’est bien, mais ce n’est pas toujours le cas).

Qu’en est-il lorsqu’on est une entreprise engagée ?

Encore une fois, il n’y a pas de solution universelle. A mon sens, il est bon de rester aligné.e avec les valeurs qu’on prône … tant que la situation économique de l’entreprise le permet.
Cette période est importante en termes de chiffres d’affaires et peut être déterminante pour de petites sociétés. S’adapter, faire de son mieux et pratiquer des prix justes toute l’année reste un de leurs chevaux de bataille.

De façon générale, j’aime à penser que ces discussions sur le sujet permettent à tout à chacun de réfléchir à titre personnel sur sa consommation et, je l’espère, à ouvrir des consciences, mettre une graine dans la tête de celles et ceux qui ont le luxe de baigner encore dans les achats compulsifs et frénétiques.

Pour les foyers les plus modestes, qui peinent déjà à boucler leur fin de mois, ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre cette période de l’année afin de profiter de ces promotions pour accéder à certains produits. C’est en ce point que boycotter le Black Friday est un privilège que tout le monde ne peut pas se permettre.

Quelques initiatives proposées par des entreprises engagées en ce Black Friday 2022

• Réparer au lieu de jeter

WeDressFair, eshop lyonnais spécialisé en mode éthique, s’est associé à son partenaire, Les Réparables, experts de la réparation, pour réparer vos vêtements (ceux achetés chez WeDressFair) gratuitement à qui en fera la demande ce week-end (dates du Black Friday).
→ En savoir plus sur cette opération.

 

Si vous n’êtes pas encore client.e, et qu’un jour vous souhaitez acheter de la mode éthique, vous trouverez sur leur site des marques engagées avec la transparence sur les matières utilisées, le lieux de fabrication, les normes etc…

10€ offerts sur votre 1ère commande avec mon code marrainage RBZENVP6A 

→ Voir ce que propose le site de mode éthique WeDressFair

• Vendredi solidaire

WeCanDoo est une entreprise qui permet aux particuliers de découvrir les métiers de l’artisanat sous forme d’ateliers avec les artisans locaux. Le prix des ateliers revient à l’artisan, déduction faite des frais de service de 15% qui revient à WeCanDoo. Un bon moyen de les soutenir.

Pour ce vendredi 25 novembre, WeCanDoo suspend ces frais de service de 15% pour inviter le plus grand nombre à découvrir l’artisanat et soutenir les artisans.

Personnellement, c’est le genre de cadeaux (une réservation d’atelier) que j’aime beaucoup faire à mon entourage car ce n’est pas un cadeau physique, on est dans l’humain, dans le partage, dans la création c’est vraiment quelque chose que j’adore.
J’en ai fait un l’an dernier et je te partage mon expérience lors d’un atelier sur un tour de potier ici (Spoiler : j’ai a-do-ré).

Pour réserver un atelier (fonctionne toute l’année) et si vous réservez aujourd’hui 25.11.22 entrez le code WECRAFT pour bénéficier de -15%.

Pour conclure, faut-il boycotter le Black Friday ?

L’urgence climatique est là et bien réelle. A l’instar du film “Don’t look up” on ne peut pas se permettre de l’ignorer sous prétexte que c’est “chiant” ou déprimant.

Bien sûr que ce ne sont pas uniquement nos actions individuelles qui pourront inverser la tendance. Nous avons besoin de réformes systémiques à grande échelle. Mais on sous-estime encore beaucoup trop notre pouvoir en tant que consommateur (d’où la formule : devenir consom’acteur).

Les multinationales et les politiques se calent beaucoup sur les choix du peuple, souvent à des fins toujours mercantiles (le nerfs de leur guerre). Malgré tout, c’est grâce à ce biais qu’on peut insuffler des désirs de consommation plus vertueux et durables via nos boycott, dénonciations de telle ou telle pratique et nos achats de produits plus locaux, écologiques et durables.

A mon sens, il est donc primordial de recommencer à faire la différence entre désir (dicté par quoi, par quoi ?) et réel besoin puis (vraiment) apprendre à consommer et agir en conscience à chaque moment de nos vies (et en fonction de ce que nos budgets nous permettent).

Cet article contient des liens affiliés.

Allez-vous boycotter le black friday ? Quelle est votre position et avis sur le sujet ?

J’ai vraiment hâte de vous lire dans les commentaires et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux pour inviter votre sphère d’amis et collègues à réfléchir sur le sujet !

 

 

Pour vos achats éco responsables, profitez toute l’année de réductions uniquement quand vous en avez besoin grâce à mes codes promos sur de jolies marques éthiques et durables.

 

Vous avez aimé cet article et.ou vous souhaitez le (re)lire plus tard ? Vous souhaitez soutenir mon travail ?

Épinglez et partagez-le sur Pinterest ❤️

boycotter le black friday et pourquoi
faut il boycotter le black friday et pourquoi pas ecolo
pourquoi boycotter le black friday pas si simple

Continuez la lecture avec ces articles

La Fourche, épicerie bio en ligne, avis et code promo

La Fourche, épicerie bio en ligne, avis et code promo

Permettre à chaque foyer d’avoir accès à des produits bio et durables sans se ruiner, telle est la promesse de La Fourche. Cette épicerie en ligne est devenue un véritable pionnier dans le domaine, révolutionnant la manière dont nous achetons les produits bio en proposant des prix jusqu’à 50% moins chers que ceux des magasins traditionnels.

lire plus
Mon avis sur le matelas en latex naturel de Latexbio

Mon avis sur le matelas en latex naturel de Latexbio

A l’heure où le bien-être, la qualité du sommeil et la durabilité sont au cœur des préoccupations, le choix d’un matelas revêt une importance capitale. Désormais, on ne cherche pas seulement le confort, mais également la concordance avec les valeurs écologiques et la préservation de la santé. Le matelas en latex naturel se présente comme l’option par excellence répondant à ces critères. J’ai testé celui de Latexb.io et je vous donne mon avis.

lire plus