recette facile de crepes vegan moelleuses inratable secret

Les crêpes vegan c’est compliqué ? Comment faire de bonnes crêpes moelleuses sans oeuf ni lait animal ? Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit. Aujourd’hui je vous explique comment réussir vos crêpes vegan avec cette recette facile et quelques ingrédients simples mais bien choisis.

Trouver la recette parfaite de crêpes vegan qui combine à merveille gourmandise, texture moelleuse et simplicité peut sembler être une quête sans fin. Pourtant, avec quelques astuces et le choix judicieux d’ingrédients, il est tout à fait possible de créer des crêpes sans oeufs ni lait animal non seulement délicieuses mais également satisfaisantes sous tous les aspects. Que vous soyez un aficionado de la cuisine vegan ou simplement à la recherche d’une recette sans produits d’origine animale vous êtes au bon endroit. C’est parti.

Le rôle des ingrédients de cette recette de crêpes vegan

La farine de type T55 à T65 : La farine T55, plus raffinée, et la T65, légèrement plus complète, offrent un équilibre parfait entre légèreté et structure. Le choix entre l’une ou l’autre dépend de votre préférence pour des crêpes plus fines ou avec un peu plus de corps. Mais toutes les 2 contiennent suffisamment de gluten, cette protéine présente dans le blé, qui joue un rôle essentiel dans la texture de ces crêpes vegan. Il agit comme un liant, donnant à la pâte son élasticité et sa souplesse, ce qui est crucial pour obtenir des crêpes sans oeufs qui ne se déchirent pas lorsqu’on les retourne.

Le lait de soja est un des petits secrets en pâtisserie végétale car il imite admirablement le lait traditionnel. Contrairement à d’autres laits végétaux, le soja possède une onctuosité et une densité intéressante qui contribue à la moelleusité de la crêpe sans alourdir la pâte, grâce à sa teneur équilibrée en matières grasses et en protéines. 

Le yaourt de soja introduit une légère acidité qui, en réaction avec le gluten de la farine, rend la pâte encore plus moelleuse. Cet ingrédient est un autre des petits secrets derrière la texture veloutée de ces crêpes vegan, en apportant une humidité et une richesse qui font toute la différence.

La pincée de sel est essentielle pour rehausser tous les arômes. Sans elle, même les crêpes les plus moelleuses risquent de paraître fades. Le sel agit comme un amplificateur de goût

secret pour des crepes vegan reussies grace au lait de soja

Zoom sur le lait de soja

Le lait de soja a une consistance et un profil de saveur qui s’harmonisent bien avec une grande variété de recettes vegan. Sa texture crémeuse et sa capacité à bien se mélanger avec d’autres ingrédients le rendent particulièrement adapté pour les gâteaux, crèmes, et autres douceurs végétales.

Ce lait résiste bien à la cuisson, ce qui permet aux préparations de conserver leur structure et leur texture. 

Le lait de soja est en réalité assez neutre en goût, surtout lorsqu’il est utilisé dans des recettes sucrées. Cela permet aux saveurs des autres ingrédients de briller sans être éclipsées. Il est vrai que certains peuvent percevoir une légère saveur de haricot, mais cela dépend souvent de la marque ou de la variété du lait de soja. N’hésitez pas à tester plusieurs marques car le goût diffère d’une marque à l’autre. De façon générale j’aime celui de la marque La Fourche (-20€ sur l’adhésion annuelle de ce magasin bio en ligne avec le code CORINNE20 si besoin) et celui de Bjorg (je n’ai pas goûté tous les laits végétaux qui existent non plus !).

Le lait de soja est riche en protéines, similaire à celle du lait de vache. Les protéines jouent un rôle crucial dans la structure des gâteaux et autres pâtisseries, contribuant à leur texture et leur fermeté. 

Cherry on the cake, étant l’un des laits végétaux les plus anciens et les plus populaires sur le marché, le lait de soja est facilement disponible et est le moins cher des alternatives végétales laitières.

Le secret pour des crêpes vegan moelleuses et réussies

Le secret : Laisser reposer la pâte à crêpes !

Pourquoi est ce une étape cruciale, souvent sous-estimée, qui transforme une bonne crêpe en une crêpe exceptionnelle ? Et bien cette pause permet à la pâte d’atteindre son plein potentiel en termes de texture et de saveur.

Tout d’abord, le repos donne le temps au gluten, développé lors du mélange des ingrédients, de se détendre. Après avoir mélangé la farine et le liquide, le gluten commence à se former, rendant la pâte élastique. Si l’on cuisait immédiatement la pâte, les crêpes seraient élastiques et caoutchouteuses. Un repos d’au moins une heure permet au gluten de se détendre, assurant des crêpes vegan plus tendres et plus faciles à manipuler.

De plus, pendant ce temps de repos, la farine continue d’absorber le liquide, ce qui homogénéise la pâte. Cette absorption progressive aide à éliminer les grumeaux, résultant en une pâte lisse et uniforme. Une pâte bien reposée se traduit par des crêpes d’une texture irréprochable, à la fois légères et moelleuses. C’est pour cela qu’elle sera souvent plus épaisse après ce temps de repos et qu’il est parfois nécessaire d’ajouter un peu de liquide.

Un autre aspect bénéfique du repos est la fermentation légère qui peut se produire, surtout dans une pâte contenant un substitut de yaourt ou un autre ingrédient avec un léger contenu acide. Cette fermentation subtile enrichit les saveurs de la pâte, lui donnant une dimension gustative plus complexe et plus profonde.

Enfin, ça permet aux arômes de se mélanger et de s’intensifier. Si vous avez ajouté de la vanille, de la fleur d’oranger, ou tout autre aromatisant, le temps de repos donne l’occasion à ces saveurs de s’infuser pleinement dans la pâte, renforçant le profil aromatique de vos crêpes vegan.

En résumé, laisser reposer la pâte à crêpes 1 heure, c’est le secret pour des crêpes vegan moelleuses et savoureuses, et c’est ça qu’on veut ! Allez, fini le blabla, place à la recette !

Et la fécule dans tout ça ?

J’utilise souvent des farines plus complètes comme la farine T80 ou T110. Si c’est aussi votre cas (elles sont nutritionnellement plus riches et plus intéressantes en limitant un peu plus les pics de glycémie), alors il est bon de recourir à l’ajout de fécule dans la préparation. Les fécules de maïs, de tapioca, de pomme de terre et l’arrow-root sont souvent utilisées en cuisine vegan pour remplacer le gluten, surtout lorsqu’on travaille avec des farines plus complètes. 

fecule liant patisserie vegan sans gluten crepes vegan
Bien que chaque fécule ait ses particularités, elles partagent certaines propriétés essentielles qui les rendent particulièrement utiles dans la préparation de pâtes à crêpes vegan.
  • Capacité à lier : Ces fécules agissent comme des agents liants. En l’absence de gluten, qui donne normalement de l’élasticité et de la structure aux préparations, elles permettent de lier les ingrédients, évitant ainsi que la pâte ne se désintègre lors de la cuisson.
  • Légèreté et aération : Elles contribuent à aérer la pâte, ce qui est crucial pour obtenir des crêpes légères et moelleuses. La fécule de maïs, par exemple, est réputée pour donner une texture fine et légère, tandis que l’arrow-root est connu pour sa capacité à rendre les préparations légères et digestes.
  • Adaptabilité avec des farines complètes : Lorsqu’on utilise des farines plus complètes comme la T80 ou la T110, qui sont plus riches en fibres et donc plus lourdes, l’ajout de ces fécules permet d’alléger la texture de la pâte. Cela est particulièrement utile pour les crêpes, où l’on recherche une texture à la fois souple et aérée.
  • Différences subtiles : Bien que ces fécules puissent souvent être utilisées de manière interchangeable, il existe des différences subtiles entre elles. La fécule de tapioca, par exemple, tend à donner une texture plus élastique et est souvent privilégiée pour les préparations qui bénéficient d’une légère élasticité. La fécule de pomme de terre, quant à elle, peut offrir une texture plus moelleuse.
Pour notre recette de crêpes vegan, l’utilisation de ces fécules en complément de farines plus complètes permet d’obtenir une texture désirable sans recourir au gluten. Le choix de l’une ou l’autre dépendra des préférences personnelles et des propriétés spécifiques que l’on souhaite apporter à la pâte.

reussir des crepes vegan

Crêpes vegan faciles et moelleuses

Une base de recette facile avec des ingrédients simples et peu nombreux, accessibles à tous.tes
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 1 heure 30 minutes
Type de plat Brunch, Dessert, Goûter, Petit déjeuner
Cuisine Française
Portions 8 crêpes

Equipment

Ingrédients
  

  • 200 gr Farine T55 ou T65 bio
  • 500 ml Lait de soja bio J'achète le mien chez La fourche
  • 50 gr Yaourt de soja (1/2 pot de yaourt)
  • 1 càs Huile neutre bio type tournesol
  • 1 pincée sel
  • extrait de vanille liquide ou fleur d'oranger ou Rhum... Optionnel. Pour parfumer la pâte à son goût.

Instructions
 

  • Mélangez tous les ingrédients au mixeur, au blender ou à la main et laisser reposer la pâte 1h
  • Ajuster le lait si la pâte a trop épaissi et verser une louche de pâte dans la crêpiere.
  • Attendre que la crêpe se décolle un peu avant de la retourner.
  • Procéder ainsi jusqu'à avoir utilisé toute la pâte.
  • Mangez chaud (c'est meilleur non ?) avec le topping de votre choix : pâte à tartiner, purée d'oléagineux, crème de marron, sucre...

Notes

Si vous préférez utiliser de la farine plus complète comme la T80 ou la T110, ajoutez 2 ou 3 cuillères à soupe de fécule. J'utilise souvent la fécule de tapioca de Koro (-5% sur tout le site avec le code VEGGIE5).
Je vous donne mon avis sur le site de Koro dans cet article et vous y trouverez aussi mes produits préférés (Spoïler : cette pâte à tartiner est incroyable, la meilleure de toutes celles que j'ai goûté ! et ce qui ne gâche rien, la compo est vraiment bonne elle aussi)
Keyword chandeleur, crepes, dessert vegan, mardi gras, Patisserie vegan, patisserie végétale, Patisserie végétalienne, recette vegan sucrée
Tried this recipe?Let us know how it was!

💬 Les astuces de Coco

 Je résume pour celleux qui souhaitent aller à l’essentiel. les secrets pour réussir la recette de crêpes vegan :

  • Pour ne pas foirer la 1ère crêpe : Une poêle bien chaude. Et oui la patience est de mise pour des crêpes réussies.
  • Le lait de soja : Comme expliqué longuement plus haut, il est celui qui se rapproche le plus du lait animal et en fait un parfait allié pour les recettes vegans et les intolérances au lactose. Sa texture et sa teneur en protéines lui permet de le remplacer facilement contrairement à d’autres laits végétaux.
  • Le temps de repos : Vous l’aurez compris, le gluten. abesoin de se détendre et tisser au mieux son réseau pour bien lier les ingrédients de la pâte et rendre vos crêpes moelleuses (qui ne se cassent pas en les retournant)
  • Une farine assez raffinée sera plus riche en gluten et sera donc plus facile à travailler. Si vous utilisez comme moi régulièrement de la farine T110, ajoutez 2 ou 3 cuillères de fécule pour apporter du liant et de la lègèreté.

Si vous aimez les crêpes et les pancakes autant que moi, variez les plaisirs avec ces recettes vegetaliennes de pancakes :

> Pancakes à la banane

> Pancakes au yaourt

> Pancakes sans gluten

> Pancakes protéinés aux pépites de chocolat

 

Vous avez aimé cette recette de crêpes sans oeufs ni laitages ?

Vous pouvez soutenir mon travail gratuitement simplement en partageant les articles et recettes qui vous ont plu !

Épinglez et partagez-le sur Pinterest ❤️

crepes vegan recette facile
recette crepes vegan facile

• Cet article contient des codes ou des liens affiliés •

Qui a envie de tester cette recette facile de crêpes vegan moelleuses

Dis moi en commentaires quel est votre topping préféré sur les crêpes de façon générale ?

Et chez vous les crêpes c’est plutôt seulement. àla chandeleur ou mardi gras ou plutôt toute l’année que ce soit au petit dej ? brunch ? goûter ? ou… y’a pas d’heure pour des crêpes (c’est moi ça ^^) !!?

J’ai hâte de vous lire !

Continuez la lecture avec ces articles

Veganuary – 21 idées recettes faciles pour se lancer

Veganuary – 21 idées recettes faciles pour se lancer

Veganuary, c’est bien plus qu’un mois sans viande : c’est une explosion de saveurs et de découverte d’une alimentation végétalienne encore trop méconnue. Découvrez 6 conseils pour vous lancer et 21 recettes végétales inspirantes qui vont changer votre vision de vous nourrir.

lire plus

Pour vous ce n'est qu'un clic mais pour moi ça fait toute la différence :

Partager mon travail c'est me soutenir et m'aider concrètement à faire connaitre mon contenu.

♥ Merci pour ton partage ♥

⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️