Billet d’humeur : Ma nouvelle vie pro, le blog & Moi

C’est avec une certaine émotion que je livre ici mon premier billet d’humeur, une parenthèse en quelque sorte pour vous parler un peu de moi. Très récemment, ma vie professionnelle à changé et cela a un impact énorme sur ma vie personnelle et sur le blog. C’est pourquoi je vous propose de rentrer un peu dans mon intimité le temps d’un article… une petite pause confidence entre vous et moi.

billet d'humeur concilier vie pro et bloggin

Comme je vous expliquais dans mon premier article, j’ai décidé de lancer ce blog quelques mois après être devenue végétarienne car j’avais envie de partager mon expérience et répondre aux interrogations de mon entourage. Puis, petit à petit ma consommation globale a changé. Je me suis intéressée de plus en plus à tout ce qui touche la cause animale et la cause environnementale de façon générale et à donné le ton de mon blog. Vous informer et partager mes découvertes avec vous me donne chaque jour l’envie de continuer, d’aller plus loin dans mes investigations, de vous faire connaitre de nouvelles marques, des alternatives bio, vegan, de vous sensibiliser sur vos habitudes alimentaires etc…

On ne se rend pas forcément compte lorsqu’on est du côté lecteur, mais produire un article (je parle pour moi en tous cas) demande énormément de temps et d’énergie. Je lis, je cherche, je fouine, je compile, et j’essai de produire un article avec mon ressenti, mon opinion avec des faits avérés, des constats, des réalités souvent méconnues. J’ai eu un peu de temps cet été pour m’occuper du blog à mi temps (car je ne suis pas partie en vacances et j’ai eu une période de chômage de 3 semaines), ce qui m’a permis de bien avancer mais depuis, dans ma vie professionnelle il y a eu du changement : J’ai changé de job.

Parce que oui je travaille à côté, je ne vis malheureusement pas de mon blog, même si j’en rêve. Car en effet, j’adorerai :

  • Continuer de m’informer puis de VOUS informer à temps complet sur les nouveautés green, les belles initiatives environnementales, les découvertes de marques eco-fiendly, d’actions en faveur de l’environnement et de la cause animale etc..
  • Cuisiner et expérimenter tous les jours de nouveaux petits plats veggies et partager avec vous mes recettes,
  • Montrer (prouver ?) qu’être végétarienne (voir végétalienne) ce n’est pas, comme beaucoup le pensent encore, manger que de la salade et des légumes, et apporte, au delà de l’aspect nourriture et protection animale, un bien-être spirituel incomparable et beaucoup plus d’empathie en général.

Mais pour cela, il faudrait m’aider un peu plus à partager le blog avec vos ami(e)s 🤗 si le contenu vous intéresse bien sûr et si vous vous sentez concerné(e)s/intéressé(e)s par l’environnement, par la cause animale, par votre santé (lié à votre alimentation par exemple)…

billet d'humeur > concilier vie pro et bloggin

Dans tous les cas, j’espère pouvoir travailler dans ce domaine un jour si ce n’est pas directement avec le blog, et je ferai tout mon possible pour que cela se réalise. Cela peu paraitre idiot comme ça mais le sujet me passionne vraiment et c’est pourquoi je continuerai tant que possible à tenir le blog avec de nouveaux sujets de fond, des collab de qualité, des nouvelles recettes, des carnets de voyage (d’ailleurs, qui part 3/4 jours à Copenhague fin du moiiiiisssss et vous fera un rapport complet sur cette superbe ville …??? 🤗 ) tant que cela vous intéressera.

En attendant, comme je le disais un peu plus haut (moi ? bavarde ?? humphhhh) j’ai commencé un nouveau job mi septembre très intense (et c’est un euphémisme) et très stressant qui prend touuuuuut mon temps. Le week-end j’ai à peine le temps de profiter de mon chéri et de faire les tâches du quotidien impossibles à gérer la semaine qu’on est déjà lundi. Je peine à voir mes amies, à 23h je ne tiens déjà plus debout, et heureusement que mon chéri est là pour m’aider avec Raymond (mon bouledogue adoré, vous l’aviez vu ici ou encore , pour celles et ceux qui ne le connaitraient pas encore) car le pauvre devrait rester seul 10 à 12h par jour, autant dire que ce serait impossible (déjà que là, je ne le vis pas bien, donc c’est sûr que je n’aurai juste pas pu accepter le job !)

Alors je ne me plains pas, j’ai la chance de travailler avec un nouveau boss brillant (que je connais bien et avec qui je m’entends très bien) qui a beaucoup de choses à m’apprendre. J’ai beaucoup de chances à ce niveau là car mon ancien boss que je considère aujourd’hui comme mon grand frère et avec qui j’ai travaillé presque 15ans m’a appris tout ce que je sais aujourd’hui. On a traversé beaucoup de périodes tumultueuses, ma vie professionnelle n’a jamais été un long fleuve tranquille (ni ma vie perso d’ailleurs) mais a été riche en apprentissage et en valeurs humaines. Je suis autodidacte sur la plupart de ce que je fais et c’est en partie grâce à mon parcours atypique. Et finalement avec le recul j’en suis assez fière. Je n’ai pas fais de grandes études (Bac+2) mais je suis débrouillarde et j’aime apprendre de nouvelles choses, ce qui m’a permis de m’en sortir toujours à peu près correctement.

Mais cette fois, je suis vraiment sortie de ma zone de confort, j’ai quasi tout à réapprendre (à 40ans passé c’est un peu.. bousculant). J’ai une grosse partie de mon job en anglais, qui, pour quelqu’un comme moi qui n’est pas du tout amie avec cette langue, cela ajoute une dose d’anxiété maximum et une fatigue intellectuelle et je suis  considérable. Additionné à la peur de décevoir et l’envie furieuse de réussir ce challenge, autant dire que je ne touche plus terre.

Néanmoins, le potentiel du job est vraiment intéressant donc je retrousse les manches et j’essaie de relever le défi. Non sans verser quelques larmes et sans passer des nuits difficiles mais j’ai aussi besoin de me prouver que j’en suis capable. Le caillou dans ma chaussure, c’est aussi que c’est à l’opposé de chez moi. A Paris, je ne vous apprends rien, habiter à 27km de son travail ne veut rien dire. Mais dans mon cas, cela veut dire habiter à 1h15/30 en voiture ou à 1h15 en RER (quand tout va bien et non tout ne va pas toujours très bien avec la RATP;) )

Je suis exténuée (après seulement 1 mois, c’est inquiétant) mais c’est la grosse saison alors je vais tenir bon et en sortir encore plus forte dans quelques mois (ou exilée dans une campagne déserte à cultiver du quinoa 😁)

billet d'humeur concilier vie pro et bloggin

C’est pour ça que je suis passée de 2 articles par semaine à un seul et la semaine dernière je n’ai pas réussi à dégager le temps nécessaire pour la production d’un article. Avant tout il faut savoir que je préfère ne rien produire que de bâcler un billet sous prétexte qu’il FAUT en produire un. J’ai beaucoup trop de respect pour vous qui prenez le temps de me lire pour cela. Donc j’essaierai de faire de mon mieux car ce blog me tient énormément a cœur, mais il est possible que d’ici la fin de l’année le rythme soit un peu moins constant. Vous pouvez en revanche me suivre sur les réseaux sociaux ou je suis le plus présente comme comme instagram ou facebook car je continue de poster et relayer des infos très régulièrement.

J’espère ne pas vous avoir ennuyé avec mes petits états d’âmes, ce billet d’humeur me tenait à cœur. J’avais vraiment envie de partager quelque chose de plus personnel aujourd’hui avec vous et d’ailleurs je ne sais pas si ce genre d’échanges vous intéresse également ?

A ce propos, je profite de ce billet d’humeur pour vous demander aussi quels sont les sujets qui vous intéressent le plus parmi ceux que je traite? Quels genre d’articles aimeriez vous que je fasse plus souvent ? moins souvent ? Et/ou ceux que je n’ai jamais traité mais que vous aimeriez lire ?

Je reviendrais très bientôt avec une sélection shopping mode eco-friendly ca vous dit ?

Merci pour vos commentaires que je lirais, comme à chaque fois, avec le plus grand plaisir et la plus grande attention…

#coeuraveclesmains