ortie bienfaits santé

Envahissantes, urticantes, les orties sont souvent les mal-aimées des jardins. Pourtant les bienfaits de l’ortie ne sont plus à prouver et notamment pour notre santé. Découvrez ses vertus nutritionnelles et comment la consommer.

L’ortie piquante est une plante souvent négligée, pourtant, elle regorge de bienfaits pour la santé. Elle peut être consommée de plusieurs manières, de la soupe à la quiche, en passant par le pesto, le jus, les tisanes… Dans cet article, nous explorerons les nombreuses vertus de l’ortie, comment la récolter sans vous piquer, et comment l’incorporer à votre alimentation pour maximiser ses bienfaits.

Bienfaits de l’ortie, cette plante aux mille vertus

L’ortie (Urtica dioica) est une plante aux vertus extraordinaires qui pousse à l’état sauvage dans de nombreuses régions du monde. Elle est souvent négligée en raison de sa réputation de plante piquante, mais les bienfaits de l’ortie pour la santé sont nombreux.

Avant d’explorer en détail ses avantages et utilisations, il est important de comprendre où elle pousse généralement et quelles parties de la plante sont particulièrement intéressantes sur le plan nutritionnel.

ortie piquante bienfaits santé

L’ortie est une plante vivace que l’on peut trouver dans des habitats variés, notamment les zones tempérées et les régions tempérées d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord et d’autres régions du globe.

Elle a une préférence pour les sols riches en azote, et on la trouve fréquemment le long des lisières des forêts, dans les prairies, près des rivières et dans les jardins.

L’ortie est réputée pour sa capacité à pousser rapidement et à envahir (voir coloniser !) les espaces avec ses racines traçantes, ce qui la rend assez mal-aimée pour les jardiniers, d’autant que ses poils urticans sont plus que désagréables pour qui la touche sans faire attention.

Les feuilles d’ortie sont les parties les plus riches en nutriments, bien que les tiges soient aussi comestibles. Mais les feuilles d’ortie restent la source principale de vitamines, de minéraux et d’autres composés bénéfiques pour la santé.

L’ortie est riche en nutriments

L’ortie est une véritable bombe de nutriments essentiels. Elle est notamment une excellente source :

  • de fer,
  • de calcium,
  • de magnésium,
  • de vitamine K,
  • de vitamine C
  • et de provitamine A (bêta-carotène).

Ces nutriments sont essentiels pour maintenir la santé des os, la coagulation sanguine, la vision, et pour renforcer le système immunitaire. La combinaison de ces éléments en fait une plante inestimable dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

L’ortie est détoxifiante

L’ortie possède des propriétés diurétiques, ce qui signifie qu’elle peut favoriser l’élimination des toxines du corps. Elle stimule les reins, aidant ainsi à évacuer les déchets et les substances indésirables. Cela en fait un allié précieux dans le processus de détoxification naturelle de l’organisme, contribuant à maintenir un corps sain et propre de l’intérieur.

L’ortie est anti-inflammatoire

Les orties sont riches en composés anti-inflammatoires tels que les flavonoïdes et les acides phénoliques. Ces composés contribuent à réduire l’inflammation dans le corps, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de troubles inflammatoires tels que l’arthrite. L’ortie peut aider à soulager la douleur et à améliorer la qualité de vie.

L’ortie est un soutien immunitaire

La vitamine C, présente en quantité significative dans l’ortie, est un nutriment essentiel pour renforcer le système immunitaire. Elle contribue à la production de globules blancs et à la résistance aux infections. De plus, l’ortie est riche en antioxydants, tels que les caroténoïdes, qui protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres. En consommant de l’ortie, vous aidez votre système immunitaire à rester fort et à lutter contre les agressions extérieures.

💬 En résumé

Vous l’aurez compris, l’ortie est bien plus qu’une simple plante envahissante. Elle est une source naturelle de nutriments essentiels, un outil de détoxification, un agent anti-inflammatoire puissant et un allié de l’immunité.

Incorporer l’ortie dans votre alimentation peut apporter une variété de bienfaits pour votre santé, en vous aidant à vous sentir mieux de l’intérieur.

Cependant, il est important de se rappeler que, bien que l’ortie puisse être une précieuse addition à votre régime alimentaire, elle ne devrait pas être utilisée comme substitut à un traitement médical si vous avez des problèmes de santé sous-jacents. Toujours consulter un professionnel de la santé avant d’apporter des changements majeurs à votre alimentation.

Récolter et consommer l’ortie piquante

Voyons maintenant comment récolter l’ortie sans vous faire piquer ainsi que différentes méthodes de préparation pour intégrer cette plante dans votre alimentation de manière à profiter pleinement des bienfaits de l’ortie piquante.

Quand et comment récolter l’ortie piquante ?

ortie bienfaits la cueillir recolte preparation

Il n’est un secret pour personne que la récolte de l’ortie nécessite une attention particulière pour éviter les piqûres douloureuses.

Les jeunes pousses d’ortie, en particulier celles qui apparaissent au printemps, sont généralement plus tendres et moins piquantes que les feuilles plus anciennes mais vous pouvez en récolter toute l’année, l’essentiel étant de se concentrer sur les jeunes pousses pour éviter les fortes piqûres et non les tiges qui auront monté en graines. Personnellement je choisis des tiges de max 40cm (env).

J’avais rasé un endroit qu’elles avaient colonisé début ou mi-septembre et 1 mois plus tard j’ai de nouveau des tiges de 30/40cm ! La photo ci-jointe de ma cueillette date d’un WE de mi-octobre (ça representente environ 150g de feuilles, tiges enlevées donc).

Les poils urticants de l’ortie se trouvent principalement sous les feuilles. Ils sont situés le long de la nervure principale de la feuille et sur les tiges de la plante. Ces poils sont minuscules et sont appelés trichomes urticants. Ils contiennent une substance chimique irritante, l’acide formique, qui est libérée lorsque les poils entrent en contact avec la peau. Cette substance peut provoquer des démangeaisons, une sensation de brûlure et parfois même des éruptions cutanées temporaires chez certaines personnes.

C’est pourquoi il est essentiel de manipuler l’ortie avec précaution et de porter des gants épais lors de la récolte ou du contact direct avec la plante pour éviter toute irritation cutanée. Une fois que les orties sont cuites, séchées ou blanchies, les poils urticants sont neutralisés, rendant la plante sûre à la consommation.

Comment consommer l’ortie crue ?

La préparation crue de l’ortie implique l’utilisation des feuilles fraîches sans cuisson. Les feuilles d’ortie crues peuvent être hachées finement pour être ajoutées à des salades, des smoothies, des jus à l’extracteur ou des pestos.

Cette méthode préserve leur teneur élevée en vitamines, en minéraux et en enzymes, offrant une expérience gustative fraîche et vivifiante. C’est l’option idéale pour ceux qui recherchent un apport maximal en nutriments.

Comment consommer l’ortie cuite ?

La cuisson de l’ortie est une option populaire pour ceux qui souhaitent profiter de son goût unique tout en réduisant son caractère urticant. Les orties peuvent être utilisées dans des soupes, des quiches, ou blanchies avant d’être incorporées dans divers plats.

La cuisson détruit les poils urticants et adoucit le goût, offrant une expérience culinaire plus douce. C’est une approche recommandée pour ceux qui découvrent et souhaitent bénéficier des bienfaits l’ortie pour la première fois.

Comment consommer l’ortie séchée ?

Pour conserver l’ortie toute l’année, il est possible de la sécher. Les feuilles récoltées sont étalées sur un plateau et laissées sécher à l’ombre. Une fois bien sèches, elles peuvent être conservées dans un contenant hermétique.

Les feuilles d’ortie séchées peuvent être utilisées pour préparer des tisanes apaisantes en les infusant dans de l’eau chaude. Vous pouvez également les moudre pour les saupoudrer sur divers plats, ajoutant ainsi une touche de nutriments et de saveur à vos repas. Cette méthode permet de profiter des bienfaits de l’ortie toute l’année, même en dehors de la saison de récolte.

Compléments alimentaires à base d’ortie : Une alternative pratique

Vous pouver opter pour les compléments alimentaires pour profiter des bienfaits de l’ortie de manière pratique. Ils sont disponibles en comprimés, gélules, ampoules et poudres. Ces suppléments offrent une concentration des nutriments de l’ortie.

Ils sont utiles pour ceux qui ont un accès limité à l’ortie fraîche ou séchée ou préfèrent une option plus simple. Toutefois, il est essentiel de choisir des produits de qualité et de consulter un professionnel de santé en cas de préoccupations ou de prises de médicaments. Suivre les doses recommandées est important pour éviter des effets indésirables.

Les compléments d’ortie peuvent renforcer le système immunitaire, améliorer la santé des cheveux et de la peau, et favoriser une réponse anti-inflammatoire. Ils sont complémentaires à une alimentation équilibrée et variée pour maximiser les avantages pour la santé.

Vous pouvez en trouver à prix préférentiels sur l’épicerie bio en ligne de La Fourche (-20€ sur l’adhésion avec le code CORINNE20). Vous avez aussi un vaste choix, une cinquantaine de produits à base d’ortie chez Onatera, une entreprise familiale française (livraison offerte dès 39€) avec une vision holistique de la santé.

Quelques idées d’utilisation de l’ortie dans vos repas

Bien qu’il y ait 1001 façons de consommer l’ortie, je vous propose quelques idées simples et faciles à intégrer dans vos repas du quotidien.

La soupe d’orties

soupe d ortie recette vegan

La soupe à l’ortie est probablement la recette la plus populaire que nos grands-parents consommaient déjà. C’est une délicatesse de saison, mélangeant les saveurs de l’ortie avec d’autres ingrédients pour créer une expérience culinaire réconfortante. C’est un plat qui réchauffe l’âme tout en apportant une dose de bienfaits pour la santé.

Recette

Soupe crémeuse à l’ortie et aux pommes de terre

Ingrédients :

  • 60 g de feuilles d’ortie fraîches (blanchies et hachées)
  • 200 g de pommes de terre, pelées et coupées en dés
  • 1 oignon, haché
  • 2 gousses d’ail, émincées
  • 950 ml de bouillon de légumes
  • 30 ml d’huile d’olive
  • 120 ml de crème végétale
  • Sel et poivre noir, au goût
  • Noix de muscade râpée, pour garnir (facultatif)

    Instructions :

    Dans une grande casserole, faites chauffer l’huile d’olive à feu moyen. Ajoutez l’oignon et l’ail, puis faites-les revenir jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.

    Ajoutez les pommes de terre coupées en dés et faites-les revenir pendant quelques minutes.

    Versez le bouillon de légumes dans la casserole, puis portez à ébullition. Réduisez le feu, couvrez et laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.

    Ajoutez les feuilles d’ortie blanchies et hachées dans la casserole. Laissez mijoter pendant quelques minutes jusqu’à ce que les feuilles d’ortie soient tendres.

    Utilisez un mixeur plongeant pour réduire la soupe en une consistance lisse. Assaisonnez avec du sel et du poivre au goût.

    Incorporez la crème végétale pour donner de l’onctuosité à la soupe. Réchauffez doucement la soupe, sans la faire bouillir.

    Servez la soupe chaude, saupoudrée de noix de muscade râpée si vous le souhaitez.

    Une quiche à l’ortie

    La quiche à l’ortie est une autre façon d’intégrer simplement cette plante à votre alimentation, mariant la richesse de l’ortie avec une préparation à base de tofu soyeux pour obtenir une consistance crémeuse. Les orties blanchies apportent une dimension unique à cette tarte salée, créant un contraste subtil avec les autres ingrédients. Vous pouvez par exemple pour commencer remplacer ou mélanger des blettes ou des épinards avec des orties dans une recette que vous faites déjà. 

    Le pesto d’orties

    Le pesto d’ortie est une variante rafraîchissante de la recette classique. Les feuilles d’ortie crues, associées à de l’ail, de la levure maltée, des noix et de l’huile d’olive, créent un mélange de saveurs vibrant. Ce pesto peut être utilisé comme condiment pour les pâtes, les légumes grillés ou même en tant que garniture sur des croûtons pour un apéritif vegan gourmand.

    Les jus d’orties

    Si vous avez une centrifugeuse ou un extracteur de jus, il est très simple de préparer un jus d’ortie qui permet un apport nutritionnel rapide. En mélangeant des feuilles d’ortie avec d’autres légumes et fruits, vous obtenez une boisson riche en vitamines et en minéraux.

    Si vous cherchez un extracteur de jus de qualité, performant et durable, je vous recommande les extracteurs kuvings chez Warmcook (découvrez mon avis sur mon REVO830 dans cet article) et profitez de -10% sur tout le site grâce au code promo warmcook : VEGGIE10 

    Les infusions d’orties

    L’infusion d’ortie est une option apaisante pour les amateurs de tisane. Les feuilles d’ortie séchées peuvent être infusées dans de l’eau chaude, créant une boisson douce et herbacée. Cette infusion est réputée pour ses propriétés relaxantes et son potentiel de soutien à la digestion.

    Vous pouvez utiliser des feuilles fraîches ou séchées. La principale différence réside dans le goût. Les feuilles fraîches ont souvent un goût plus doux et herbacé, tandis que les feuilles séchées seront plus intense et concentré. Le choix dépend de vos préférences gustatives, de la saison et de la disponibilité des feuilles d’ortie.

    Vous pouvez l’associer à d’autres herbes aromatiques pour créer des infusions délicieuses et bénéfiques pour la santé. Voici quelques mariages intéressants :

    • Menthe : La menthe ajoute une fraîcheur mentholée à l’infusion et se marie très bien avec l’ortie. Elle peut aider à apaiser l’estomac et favoriser la digestion.
    • Camomille : La camomille a des propriétés apaisantes et peut être une combinaison apaisante avec l’ortie, créant une infusion douce et relaxante.
    • Thym : Le thym est une herbe aromatique qui peut ajouter de la profondeur à l’infusion d’ortie. Il est également connu pour ses propriétés antibactériennes.
    • Citronnelle : La citronnelle confère un arôme citronné à l’infusion, ce qui peut être rafraîchissant. Elle est également appréciée pour ses bienfaits digestifs.
    • Basilic : Le basilic, avec ses notes douces et épicées, se marie bien avec l’ortie. Il peut ajouter de la saveur à l’infusion.
    • Fleurs de calendula : Les fleurs de calendula ont une belle couleur dorée et ajoutent de l’éclat à l’infusion. Elles sont également appréciées pour leurs propriétés apaisantes pour la peau.
    • Lavande : La lavande ajoute un parfum floral à l’infusion et peut contribuer à une expérience relaxante.
    • Cannelle : La cannelle apporte une note chaleureuse et épicée à l’infusion, créant une boisson réconfortante.
    infusion d ortie tisane santé

    J’espère que cet article vous aura fait découvrir les bienfaits de l’ortie et réconcilié avec cette plante souvent boudée (moi la première quand elle colonise des espaces de mon jardin, vient me piquer les pieds quand je marche en tong dans mon jardin ou prend ses aises dans mes carrés potagers)

    Dites-moi en commentaires si vous consommez déjà des orties et si oui quelles sont vos recettes préférées ?

    Vous avez aimé cet article et.ou vous souhaitez le (re)lire plus tard ? Vous pouvez soutenir mon travail gratuitement simplement en partageant les articles qui vous ont plu !

    Épinglez et partagez-le sur Pinterest ❤️

     
     
    idees recettes pesto d ortie tisane santé bienfaits
    tisane recette bienfaits ortie infusion santé

    Continuez la lecture avec ces articles

    Semoule couscous pois chiche rôtis et asperges vertes

    Semoule couscous pois chiche rôtis et asperges vertes

    Quand les asperges pointent le bout de leur nez, c’est le signal que le printemps est là. Et quoi de mieux pour célébrer cette belle saison qu’une recette qui allie la douceur de la semoule de couscous à la vivacité des asperges et des pois chiches rôtis ? Suivez le guide pour un plat complet qui promet de raviver vos papilles.

    lire plus
    Le secret pour des crêpes vegan moelleuses (Recette facile)

    Le secret pour des crêpes vegan moelleuses (Recette facile)

    Les crêpes vegan c’est compliqué ? Comment faire de bonnes crêpes moelleuses sans oeuf ni lait animal ? Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit. Aujourd’hui je vous explique comment réussir vos crêpes vegan avec cette recette facile et quelques ingrédients simples mais bien choisis.

    lire plus